Les tours de passe-passe d’Apple pour bloquer la synchro hors d’iCloud et comment y remédier

Macbookpro Retina 15 poucesÇa s’est fait insidieusement : Apple m’a proposé gentiment, via tout un tas de blogs bêlants et de sites embrigadés, de charger Mavericks, son nouveau système d’exploitation. C’était gratuit : j’aurais dû me méfier, moi qui suis un très vieil utilisateur de Mac. Puis j’ai acheté un nouvel ordi, le clavier de l’autre étant tombé en carafe (j’aurais dû me méfier, bis). Un Macbook Pro, Retina 15 pouces. Et là c’était cuit. On charge Mavericks, on change de machine, terminé ! Plus de synchro possible sans passer par iCloud. Plus moyen de synchroniser le calendrier (iCal) et les contacts de son iPhone avec le Mac sans passer par leur nuage de mes deux pommes.

J’appelle de SAV d’Apple. Une femme avec un léger accent genre Irlandais dévide ses pages de réponses pré-formatées et me confirme que je l’ai dans l’os. Et même bien plus profond. Je l’ai acheté à la Fnac et ils ne m’ont pas prévenu ? « Ce ne sont pas de très bons revendeurs ». C’est gonflé de sa part qu’Apple se défausse sur le revendeur et je lui fais remarquer. Elle essaie de s’en sortir en me soutenant qu’Apple a fait de la publicité là-dessus, que j’ai sûrement vue, patin couffin. Je réponds benoitement : «Apple a fait de la pub sur les avantages d’iCloud. Mais je n’ai pas le souvenir qu’il ait communiqué sur ses inconvénients. Dont celui d’être obligé de passer ses contacts et son agenda dessus. »

Car il y a un hic et un sévère, maintenant. Tout passe par le Cloud. Donc quand Apple décidera de le faire payer, son iCloud, ce sera pour la nôtre, de pomme. Et puis mes données ? Ils vont me les garder gentiment, dans une boite à chaussure avec du coton, avant de les rendre quand j’en aurai besoin ? La NSA ? Ils ont entendu parler, chez Apple ? Ça m’étonnerait qu’ils résistent bien longtemps aux listes de demandes des galonnés du Pentagone. Et qui me dit qu’Apple ne va s’en servir dans mon dos pour faire mumuse avec ses propres fichiers clients ?

Message mise à jour iCal iPhoneJe ne passerai pas par le Cloud. Et je suis bricoleur. En attendant que des petits génies trouvent des petites applis pour contourner cette imbécillité, j’ai fini par trouver la solution. Pour les rendez-vous que je prends sur mon iPhone, j’envoie un mail à mon adresse, que je reçois sur le téléphone. C’est simple : vous mettez :
– L’objet de la réunion en message,
– L’endroit en 1ère ligne de message
– La date de la réunion en 2e ligne
– L’heure en 3e.

Ecran iPhone 4 événementÇa prend le même temps que de créer un événement dans iCal. Vous recevez un mail sur l’iPhone, avec les dates et lieux actifs, ce qui vous met à jour le calendrier. Idem sur le Mac, ça fait la même chose quand vous le recevez. Dans l’autre sens, si on veut créer un événement sur le Mac et mettre à jour l’iPhone,
– on crée l’événement sur le Mac
– on s’invite sur un de ses autres adresses mails, déjà configurées dans l’iPhone.
– On envoie, en prenant soin de fermer sa messagerie. L’iphone reçoit et met à jour le calendrier en cliquant sur la date active.

Et bim, dans ton tronche de cake aux pommes, Tim Cook le bien nommé. Je dois aussi pouvoir revenir à une version ancienne d’IOS, en reformant le disque et en réinstallant la sauvegarde. Quant aux contacts, on doit pouvoir exporter du Mac et charger sur l’iPhone. Je vais tenter tout ça en prenant mon temps.